Rejoignez Sud Education ou Sud Recherche EPST !

Accueil > L’austérité n’est pas une fatalité > Compte-rendu de la journée du lundi 15 décembre 2014

Compte-rendu de la journée du lundi 15 décembre 2014

dimanche 21 décembre 2014

Le vote du budget était à l’ordre du jour du conseil d’administration de l’UPS du 15 décembre. Un collectif d’étudiants et personnels est venu apporter la motion demandant au CA de refuser de voter un budget qui entérine une situation financière inacceptable. Ci-dessous (et en fichier joint), un compte-rendu de cette action.


Compte-rendu de la journée du lundi 15 décembre 2014

A l’échelle nationale, l’actualité est marquée par de nouvelles coupes dans le budget de l’ESR, et par les manœuvres du gouvernement pour affaiblir les mobilisations en faveur d’une politique différant de la politique d’austérité (voir note à la fin du document). Les mesures d’austérité, qui seraient soi-disant inévitables, et de bon sens en l’état actuel de « crise », découlent concrètement de choix politiques que nous condamnons, car ils menacent le bon fonctionnement de l’Université. Les étudiants et personnels se sont mobilisés dans la rue lors de la journée de grève du 11/12 pour faire entendre leur colère.

En région Toulousaine, des mouvements de contestation ont lieu dans plusieurs lycées et établissements d’enseignement supérieur. Les conseils d’administration de l’UT2 et de l’IEP ont été interrompus ou perturbés. Ces actions visent à refuser d’entériner un budget de « crise ». En effet, le vote positif de budgets en baisse et inférieurs aux coûts de fonctionnement des établissements impliquerait d’accepter et d’acter une situation financière déficitaire en feignant la normalité. A l’Université Paul Sabatier, la pression financière se traduit visiblement et depuis plusieurs années par la dégradation des conditions de travail et d’étude.

Dans ce contexte, le conseil d’administration de l’Université Paul Sabatier devait se réunir toute la journée du lundi 15 décembre pour voter le budget de l’année 2015. Le projet de budget proposé étant déficitaire du fait des baisses du budget national de l’ESR.

Le comité de mobilisation de Paul Sabatier, qui regroupe des étudiants, des personnels, des membres d’organisations syndicales, a interrompu le CA le matin en faisant intrusion dans la salle du Conseil, pour porter une motion demandant de refuser de voter la proposition de budget, et pour engager la discussion. Cela a duré environ 3/4 d’heure, au cours desquelles plusieur-e-s élu-es ont fait part de leurs doutes sur la situation financière et politique actuelle. Nous avons ensuite accepté de sortir pour les laisser délibérer et avons poursuivi notre rassemblement dans le bâtiment administratif. A la mi-journée, nous sommes à nouveau rentrés dans la salle où se réunissait le CA, pour apprendre que le vote du budget était reporté.
L’action concertée dans plusieurs établissements à Toulouse constitue un signal fort de refus des politiques gouvernementales à l’Université et ailleurs. En ce qui concerne le comité de mobilisation, cette action a montré notre capacité à s’organiser, et nous comptons bien continuer à le faire. Non seulement avons nous fait part de notre refus déterminé d’un budget de misère, mais nous nous sommes un temps réappropriés l’organe de décision de l’Université. Nous avons notre mot à dire sur ce que devrait être l’Université et refusons de subir les contraintes absurdes du pouvoir.

Une réunion est prévue le jeudi 18 à 12h15 au local syndical, et de nouveaux rendez-vous seront pris à la rentrée.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.