Rejoignez Sud Education ou Sud Recherche EPST !

Accueil > L’austérité n’est pas une fatalité > Du fric pour les facs et la biodiversité, pas pour la répression, ni pour les (...)

Du fric pour les facs et la biodiversité, pas pour la répression, ni pour les guerres ! (appel pour le 20 novembre)

mardi 18 novembre 2014

Du fric pour les facs et la biodiversité, pas pour la répression, ni pour les guerres !

Partout en France, les étudiant-e-s, personnels, enseignant-e-s des facs se mobilisent contre l’austérité universitaire, contre le barrage de Sivens, contre les violences policières et la répression des manifestations ainsi qu’en soutien aux inculpés et condamnés des 1er et 8 novembre à Toulouse.
À Paul Sabatier comme ailleurs, les conditions d’étude et de travail se détériorent. Les TD sont surchargés, les TP sont supprimés, les personnels précarisés, les enseignant-e-s en surcharge horaire. La présidence de l’université est incapable d’imaginer autre chose que la sélection à l’entrée de la fac comme solution à la situation. L’Etat ne cesse d’amputer les dotations aux universités (entrainant, par exemple à l’UPS, une diminution de la masse salariale 2015 de 1 800 000 euros, soit l’équivalent d’un gel de plus de 20 postes) alors que les grandes entreprises sont les principaux bénéficiaires du Crédit Impôt Recherche. Où est l’engagement de Hollande en faveur de la jeunesse ?

D’autres solutions sont possibles. L’argent existe, l’Etat fait le choix d’investir dans des grands projets inutiles tels que le barrage de Sivens et dans la répression policière alors que notre avenir à tous est menacé. Ne serait-il pas mieux investi à l’Université ?

Nous appelons, comme à Clermont, dans les lycées de Paris, à Rennes, au Mirail et à l’IEP, à construire une mobilisation la plus large possible pour s’opposer au tournant autoritaire actuel, à la militarisation de l’espace public, aux violences policières et à tous les grands projets qui ne sont utiles qu’à une minorité. Il y a de l’argent pour les guerres et la répression, alors qu’il en faut pour les facs, les lycées, sinon c’est la sélection qui nous attend !

Pour cela nous répondons présent à l’appel du Mirail qui propose une journée d’action nationale de l’enseignement jeudi 20 novembre, en organisant un rassemblement à 12h devant le bâtiment administratif. Nous appelons aussi à la journée de mobilisation nationale du 22 novembre contre les violences policières et du 11 décembre, journée de grève nationale de l’enseignement supérieur. 
Contre la militarisation de l’espace public, la remise en cause du droit de circuler, de s’exprimer et de manifester. Contre la destruction des services publics et la privatisation des universités menées au pas de charge par l’Etat.

Tou-te-s ensemble, mobilisons-nous !

Rassemblement jeudi 20/11 à 12h

devant le bât. administratif

Des étudiant-e-s, personnels, enseignant-e-s mobilisé(e)s...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.